Apprentissage du français

Aide aux étudiants de Français Langue Etrangère dans leur apprentissage.

Dictionnaire

Rendez-vous sur la page du DICTIONNAIRE FRANCAİS

Dictionnaires CNTRL-TLFi

Ecrivez votre mot dans le cadre ci-dessous :
************************************
Ecrivez votre verbe à conjuguer dans le cadre ci-dessous :

© www.la-conjugaison.fr
************************************ Ecoutez en direct FRANCE INTER !

Recherche sur les sites FLE

Recherche personnalisée
********************************** ********************************** Vers SPINOO le moteur de recherche du CNDP ********************************** Google rank Check PageRank **********************************

Stastistiques

Locations of visitors to this page ***********************************
********************************** **********************************

CONJUGUER LES VERBES

Dépasser les difficultés de la conjugaison des verbes français

Dimanche 08 Octobre 2006.

La Francophonie en question

L'avenir du français

Mots-clés : , , ,

Dans un edito de Nice Matin du 2 octobre 2006, après le sommet de la Francophonie qui s'est tenu fin septembre 2006 à Bucarest, Jean-Luc Vannier évoque, en ces termes, les craintes qu'il ressent pour l'avenir de la langue française :

"En rendant possible l’adhésion d’un grand nombre d’Etats qui sont censés ne pas s’accommoder de crises, de conflits et d’atteintes aux droits de l’homme », la Francophonie court deux risques essentiels. En se politisant, l’Organisation pourrait, à l’image de l’Europe, se diluer dans un élargissement sans fin, s’éloigner de sa raison d’être. Que devient la « défense du Français » s’est ouvertement interrogée la représentante du Québec lors du sommet de Beyrouth en 2002 si, autour d’une table de négociations, la majorité des intervenants recourt aux interprètes pour communiquer ? Cette orientation politique de la Francophonie contient aussi en elle-même les germes de grandes désillusions. L’authentique noblesse des idéaux buttera inévitablement sur les obstacles pratiques de leur mise en œuvre. Avec, en conséquence, cette interrogation : porteuse de principes démocratiques articulés à la puissance d’un Etat toujours prompt à les défendre et auquel elle s’identifie pour former ce que Marc Fumaroli appelle « une nation littéraire », la langue française ne court-elle pas le danger, par cette distance entre les mots et le terrain, de subir un changement de statut ?"

Qu'en pensez-vous ?

N.B. L'Organisation internationale de la Francophonie regroupe 53 États et gouvernements et 10 observateurs répartis sur les cinq continents, rassemblés autour du partage d'une langue commune : le français. Parlé par 175 millions de personnes, le français a statut de langue officielle, seul ou avec d'autres langues, dans 32 États et gouvernements membres de l'OIF.

jeanev | 23 h 43 | Rubrique : Actualités | Lu 3602 fois

|
Répondre à cet article

Partager


Version  RSS 1.0   RSS 2.0 

:: design Palatin par laurent ::